L'encyclopédie du jeu vidéo dont VOUS êtes le héros ! bookmark  
me connecter / m'inscrire
retour à l'accueil liste des jeux liste des consoles liste des constructeurs liste des éditeurs liste des développeurs collections des membres Gamepedia sur Dailymotion le forum Gamepedia
retour à l'accueil
Support
Editeur
Développeur
Genre
Année



Sin And Punishment: Successor Of The Earth - Nintendo 64

Modifier cette fiche
Jaquette du jeu
Note moyenne : Note moyenne des internautes 9/10 (2 votes)
Nom(s): Sin And Punishment: Successor Of The Earth [jp]
Tsumi To Batsu: Hoshi No Keishōsha, 罪と罰 ~地球の継承者~ [autre]
Origine: Asie
Date sortie: 20/11/2000
Console: Nintendo 64
Développeur: Treasure
éditeur: Treasure
Genre: Shoot'em up » Shoot'em up 3D
Joueurs: 2 joueurs

» Connectez-vous pour ajouter des infos ou modifier cette fiche !

Le meilleur shoot de la N64. Un Shooter sur rail qui exploite la N64 comme jamais.
Fiche créée par Waru, mise à jour le 04/09/11 par Summonight.
Consultée 5723 fois.
rechercher ce jeu sur Kelkoo.fr
rechercher ce jeu sur Amazon.fr
rechercher ce jeu sur Priceminister.com


Screenshot du jeuScreenshot du jeuScreenshot du jeu
Connectez-vous pour ajouter un screenshot de ce jeu !


Aucune brève actuellement disponible pour ce jeu
 


Aucun preview actuellement disponible pour ce jeu.



Note 9/10 Note 9/10 rédigé par Neophil03 le 07/06/2007 

Quand Treasure, le papa des Radiant Silvergun, Gunstar Heroes et autres Ikaruga décide de faire un jeu sur une machine, je sais pas pourquoi, mais à chaque fois il faut que les programmeurs nous pondent une petite perle qui en mets plein la vue et qui pousse la dite machine dans ses derniers retranchements. Une fois n’est pas coutume, c’est le cas de la Nintendo 64 avec ce petit bijou qu’est Sin & Punishment.

 

 

Dans la plupart des shoot’em up, aussi bons soient-ils, l’histoire se résume souvent en une phrase : les extra-terrestres ont envahi la terre et vous seuls pouvez sauver la planète grâce à un super vaisseau ridiculement petit face à l’adversité mais terriblement efficace s’il est mis entre de bonnes mains.

Dans Sin & Punishment, l’histoire est tout autre. La scène se passe au Japon. L’humanité a réussi à maintenir la paix et à se développer énormément. Le problème étant que leur population, toujours grandissante, s’est vue face à un ennui de taille : la nourriture. En effet, cette dernière commence à se raréfier et il n’y aura bientôt plus de ressources pour l’humanité. Les scientifiques ont donc décidé de créer une nouvelle source de vie qui pourrait subvenir à leurs besoins. Après quelques recherches, ils y sont donc parvenus et ont décidé de lâcher cette nouvelle espèce sur l’île d’Hokkaido au nord du Japon. L’humanité crût enfin trouver ainsi son salut. Cependant, cette nouvelle espèce se mit à muter et à attaquer ses chasseurs. Connus désormais sous le nom de « ruffians », ils sont la cause de la nouvelle crise du Japon. Ils progressèrent ainsi vers le sud, menant à leur perte les humains.

 

Face à ce nouveau problème, certains survivants créèrent un groupe connu sous le nom de « armed volunteers » qui voulu devenir une organisation pour la paix. Mais au lieu de s’en prendre aux ruffians, ils commencèrent à utiliser leur force militaire pour supprimer les habitants du Japon. L’avenir devint donc de plus en plus noir et la survie de l’humanité était encore moins certaine.

 

Mais cependant, une rumeur courait au sein de Tokyo où la survie était de moins en moins sûre, jour après jour. Cette rumeur : l’arrivée d’un autre groupe de citoyens ayant formé une organisation appelée le « relief group ». Le relief group est composé d’un groupe de personnes ayant été guéries de la maladie, des blessures et du chagrin par une mystérieuse femme sainte appelée « Achi ». Cette organisation supporte ainsi les survivants en combattant les ruffians et en s’opposant aux armed volunteers qu’ils considèrent comme une bande d’hypocrites.

 

Epuisés et blessés, les gens commencèrent donc à se rassembler autour de Achi et à lui demander son assistance. Cependant son assistance n’était pas sans conditions : ainsi, toute personne guérie devait combattre au nom de la femme sainte et ainsi, beaucoup de personnes faibles et fatiguées se retrouvèrent mêlées à des conflits qui n’étaient pas nécessaires et ils commencèrent tous à suivre un long chemin vers le désespoir...

Ben où qu’il est passé mon vaisseau ???

Et oui ! Dans Sin & Punishment , ce n’est pas un vaisseau que l’on dirige mais un personnage qui va devoir courir, sauter, faire des roulades, éviter des projectiles, tirer sur plusieurs cibles mouvantes et attaquer au corps à corps à l’aide d’une épée !!!! Rien que ça ! Ce qui ne va pas s’en dire que la maniabilité demande un certain temps d’adaptation.

Une fois dans le jeu vous allez devoir prendre le contrôle du relief group et plus précisément de « Saki Amamiya » et « Airan Jo ».

Saki est le leader du groupe d’attaque contre les ruffians. Après avoir été sévèrement blessé par l’attaque d’un ruffian, et que Achi partagea son sang avec celui de Saki, il commença à montrer une inhabituelle puissance physique.

Airan, quant à elle, fut sauvée d’une émeute par Saki et, bien qu’un peu rude dans ses actes et ses conversations, dû à son manque de confiance envers les étrangers qu’elle à développé depuis son agression, elle à une grande confiance envers Saki et possède de larges connaissances sur beaucoup de machines.

Achi, leader du groupe fait l’expression de divers pouvoirs surnaturels et s’est donnée le surnom de « sainte ». Cependant, bien qu’ayant sauvé la vie à de nombreuses personnes blessées grâce à son partage de sang et ayant ainsi développé chez certains des pouvoirs mystérieux, peux de gens la comparent comme telle dû à son caractère très égocentrique et ses prophéties de militante.

Les contrôles

Désormais les présentations sont faites. Il va donc falloir commencer à se familiariser avec les contrôles. Les voici : (bien entendu ils sont interchangeables entre 3 types différents) Il est possible de jouer soit en position gauche soit en position droite, c’est-à-dire que soit vous jouez avec la croix multidirectionnelle et le stick analogique, soit vous jouez avec le stick analogique et les boutons.
-  le bouton L ou R servira à sauter ou faire un double saut
-  la croix gauche ou droite ou le bouton C gauche ou droit servira à déplacer le personnage dans la direction souhaitée ou bien faire une roulade
-  le bouton A servira à passer du tir manuel (plus puissant) au tir « locké » (plus faible)
-  le bouton Z servira à tirer ou à dégainer son épée
-  le stick analogique servira à bouger la cible

Let’s go !!!!!!!

Une fois les contrôles en tête, il est temps de se faire la main.

 

Dès le début, vous prenez le contrôle de Saki courant dans des hautes herbes aux couleurs orangées. Vous êtes dans son rêve et vous allez devoir combattre et détruire autant de ruffians que possible ainsi que quelques boss à la grande tradition de Treasure. L’occasion idéale de se faire la main avec la manette.

Une fois sorti du rêve, les choses sérieuses commencent et vous allez devoir sortir de Tokyo tout en faisant face à de nombreux ruffians et autres armed volunteers.

Vous entrez dans le « Shinjuku Station » et montez sur le toit grâce à un ascenseur, non sans y faire des rencontres... et vous dépêchez d’embarquer à bord d’un vaisseau.

 

 Mais un gros boss vient vous attaquer. Saki essaie donc d’en venir à bout et affronte par la suite « Kachua », qui fait partie du groupe armed volunteers.

Le combat se termine en une gigantesque catastrophe où la lave recouvre tout et Saki se transforme soudainement en une sorte de mecha et Kachua devient elle aussi un gigantesque monstre. C’est l’occasion d’un déluge d’effets spéciaux avec des effets de flammes partout à l’écran.

 

Le combat se finit et Saki semble mourir, c’est alors que Airan et Achi débarquent sur un porte avion dirigé par le commandant de l’organisation (Brad) et son animal de compagnie : Leda qui n’est autre qu’une jeune femme ayant subi une transformation et n’ayant pu trouver la solution inverse.

Voilà, donc comme je souhaite vous garder un peu de surprise dans le scénario, je ne vais pas vous en dévoiler davantage, car il y a encore quelques rebondissements et je pense que la fin vous surprendra, en particulier le dernier boss qui, en plus d’être très difficile, est assez original, ce qui semble être une habitude chez Treasure.

 

Verdict

Sin & Punishment est un shoot’em up très original, au scénario très travaillé (pour une fois) et graphiquement de toute beauté, surtout pour la Nintendo 64, et sans RAM pack s’il vous plait ! La bande sonore est elle aussi remarquable pour de la cartouche. Seule la complexité des contrôles, les menus en japonais et la difficulté du dernier boss pourront rebuter certaines personnes. A part ça c’est du tout bon. De plus, quelques options seront à débloquer afin de prolonger la durée de vie du jeu.






posté par Osmose le 07/06/2007




 
11 membres possèdent ce jeu :
[Waru] [Bruniak] [Atila] [Cc Lemon] [Redice] [Acidscavengers] [Silent Labelled Yakuza] [Acksell] [Grizzli] [Nekogeo] [No Way301]




Aucun commentaire pour le moment.


Gamepedia™ est une encyclopédie du jeu vidéo. Cette encyclopédie interactive vous permet de consulter et de créer de nombreuses fiches sur vos jeux favoris, des tests, des soluces, etc... Gamepedia vous permet également de gérer votre collection de jeux vidéo en ligne grâce a son interface unique. Votre collection est accessible en permanence et visible de tous. Vous aussi, rejoignez notre équipe de passionnés et contribuez à la sauvegarde de notre patrimoine vidéoludique :)



Google Rechercher sur gamepedia :


Referencement - Valid HTML 4.01 Transitional
Copyright © 2007, Le Kiff - Tous droits réservés. Cliquez ici pour nous contacter Nous contacter
Mentions légales - Déclaré à la CNIL sous le numéro 1205286