L'encyclopédie du jeu vidéo dont VOUS êtes le héros ! bookmark  
me connecter / m'inscrire
retour à l'accueil liste des jeux liste des consoles liste des constructeurs liste des éditeurs liste des développeurs collections des membres Gamepedia sur Dailymotion le forum Gamepedia
retour à l'accueil
Support
Editeur
Développeur
Genre
Année



Forza Motorsport 2 - Xbox 360

Modifier cette fiche
Jaquette du jeu
Jaquette du jeu
Jaquette du jeu
Note moyenne : Note moyenne des internautes 9/10 (3 votes)
Nom(s): Forza Motorsport 2 [eu]
Forza Motorsport 2 [us]
Forza Motorsport 2 [jp]
Origine: Usa
Date sortie: 04/05/2007
Console: Xbox 360
Développeur: Turn 10
éditeur: Microsoft Games Studios
Genre: Simulation » Simulation de course
Joueurs: 8 joueurs

» Connectez-vous pour ajouter des infos ou modifier cette fiche !

Trois modes de jeu principaux sont proposés : Arcade, Carrière et Multijoueur.

47 circuits au total sont disponibles ainsi que plus de 300 voitures, issues de 45 marques différentes. Quand au mode carrière, il vous propose de terminer plus de 300 courses réparties en 90 épreuves.

Egalement praticable en multi, ce Forza Motorsport n'augure que du bon.

Sortie européenne : 8 juin 2007
Fiche créée par Osmose, mise à jour le 07/06/12 par Summonight.
Consultée 6071 fois.
rechercher ce jeu sur Kelkoo.fr
rechercher ce jeu sur Amazon.fr
rechercher ce jeu sur Priceminister.com


Screenshot du jeuScreenshot du jeuScreenshot du jeu
Connectez-vous pour ajouter un screenshot de ce jeu !


Aucune brève actuellement disponible pour ce jeu
 


Aucun preview actuellement disponible pour ce jeu.



Note 8/10 Note 8/10 rédigé par Teiseken le 17/07/2007 

Au rayon jeux vidéo, qu’on ait pu jouer au premier épisode ou non, l’amateur de jolies mécaniques et de sensations fortes se retournera forcément sur le boîtier de Forza Motorsport 2. Il faut dire aussi que la cover du coffret est formidablement réussie grâce notamment à une Aston Martin de course qui fait un carton. De loin, vous pourriez la confondre sans avoir à en rougir avec la Nissan 350 (également de couleur orange flashy) tant celle-ci a été mise en avant lors des différents trailers…

 

…Mais tentons de mettre de côté superficiel du soft pour aller plus en profondeur. On remarquera rapidement que Forza donne la priorité absolue à la course ! Pourtant le tuning est pas mal mis en avant mais il ne prime pas sur la course. Mis à part la prépa moteur, le tuning n’est mis réellement en avant que par un coefficient de rareté qui vous apporte une prime.

 

Sinon niveau challenge la base de tout est la conduite. A ce titre, sachez que toute personne de tous niveaux réussira à se couler dans le moule de Forza Motorsport 2 grâce à différentes options paramétrables. La plus importante d’entre elles concerne la trajectoire. Une ligne de 3 couleurs indique qu’il faut pratiquer une phase d’accélération, de freinage ou juste relâcher la pression dirons-nous. Si le principe permet d’avancer rapidement dans la compréhension des trajectoires et la connaissance du circuit, l’étape suivant consiste forcément à désactiver une partie de cette ligne de conduite (sans jeux de mots) au risque de commencer à s’ennuyer à cause d’une trop grande facilité et un gameplay qui serait en sorte trop pré-maché.


Forza Motorsport 2 fait partie de ses titres qui ne mets pas tout le monde d’accord. Jamais on n’entendra dire que c’est une daube. Le jeu complet est bourré d’éléments qui permettent quoiqu’il arrive d’assurer une bonne voir excellente durée de vie. En revanche, niveau replay-value (la donnée la plus importante pour nombre de jeux vidéo dirai-jeu mis à part quelques exceptions comme certains jeux d’aventure) il est dommage que Forza Motorsport 2 fasse partie de ces titres qui n’amusent vraiment que si l’on sait exploiter le jeu en ce donnant relativement du mal. Ce ne sera pas à la portée de tous : tout du moins sur la piste.


Forza Motorsport 2 est un jeu de course, une simulation avant tout. Lâchez le jeu quelques jours, revenez dessus et ça vous fera tout drôle. Ca revient vite mais les sensations ne demandent qu’à être travaillées. Forza Motorsport 2 va très loin avec certains indicateurs qu’on peut afficher en directe live. Je me demande bien combien d’entre nous (joueurs) attacheront vraiment de l’importance à des réglages si pointus. Bon, au moins il y en a pour tous types d’exigences.

Là où le bas blesse, c’est surtout sur 2 points qui font que le fun n’est pas tant au rendez vous que je l’aurai espéré. D’une part, durant la course il n’y a pas de musiques (ce qui ravira certainement certains puristes) alors que dans les menus du jeu elles sont plutôt réussies. Perso, je dois mettre en route ma chaîne Hi-Fi sinon je ne peux plus y jouer tellement il y a d’épreuves et sans musique ce n’est plus possible. D’autre part, il y a peu de circuits comparé à Gran Turismo 4 : on a bien des variantes mais les décors sont presque tous les mêmes. En plus, les trois-quarts des circuits ont une allure un peu plate et vraiment trop circuit contrairement à Gran Turismo 4 où des efforts avaient étés faits pour proposer quelques décors de rêve.

 

Heureusement Forza Motorsport 2 se rattrape avec une grande variété d’autos et surtout un mode peintures très accrocheur (le côté tuning visuel est sympa mais loin d’être complet). Le principe de création d’un beau projet est le même que dans le mode de création de catcheurs des derniers Smackdowns : on utilise quelques formes prédéfinies relativement simplistes et avec plusieurs calques superposés on arrive à faire quelque chose de très correcte pourvu que vous ayez la patience pour apprivoiser l’éditeur. Je vois également 2 points positifs majeurs : si les décors offrent une belle profondeur mais qu’ils ne sont pas extras, en revanche, les voitures ont une découpe des contours (moins d'effets d'escaliers) largement plus fine que dans PGR 3 (j’ai mis le jeu juste après et c’est carrément choquant !!!) en vue extérieure. Aussi la gestion des dégâts est assez prononcée et peut être paramétrée ou non pour influencer les performances. Bel effort que celui-ci sur 300 voitures. Dommage qu’on ait pas de vue intérieur avec le tableau de bord en revanche.

 

-


Pour finir, je dirai que Forza Motorsport 2, tout comme PGR 3 a de gros points forts mais question gameplay j’ai préféré celui de PGR 3 (une maniabilité qui a un sacré caractère). Forza Motorsport 2 souffre également de la comparaison avec Gran Turismo 4 niveau variété de circuits. Pour ce qui est de la sélection de voitures jouables, Forza Motorsport 2 s’en sort avec les honneurs même si j’aurai aimé pouvoir m’essayer à plus de caisses anciennes.

 

Enfin, ne nous plaignons pas, on a tout de même de bien beaux monstres très peu représentés dans le monde du jeux vidéo comme la 944 Turbo pour ne citer quelle. A mon sens, Forza Motorsport 2 est un très bon jeu, mais pas forcément une priorité absolue comme Gran Turismo4. Je dois avouer que dans un registre différents toujours côté jeux de voitures je me suis bien plus amusé avec le très arcade Need For Speed Most Wanted. A vos goûts les gars : make your choice !!!



Note 9/10 Note 9/10 rédigé par Poisoned le 15/07/2007 

Voitures de rêve et moteurs survitaminés, Turn 10 remet le couvert dans ce deuxième opus de Forza. Après l’excellent premier volet, bien connu du public de la Xbox première du nom, les joueurs attendaient ce second épisode comme le jeu de bagnole ultime sur la console de Microsoft. De plus, la concurrence est rude en ce moment avec la présence de nombreuses simulations de voitures sur le marché dont la grosse nouveauté du moment, le fameux Colin Mcrae. Forza Motorsport 2 répond t-il à toutes nos attentes en matière de simulation ? La durée de vie est-elle au rendez-vous ? Quant est-il du fun ? C’est autant de questions que l’on peut se poser avant de mettre la fameuse galette dans la console. C’est l’heure de mettre le contact et de montrer ce que la 360 a dans le bide…


En voiture Simone


Premier constat lors du démarrage du jeu, l’intro de celui-ci est plutôt jolie (merci à mon écran haute définition). La caméra tourne autour de jolies cylindrées pour finir sur le logo du jeu. En ce qui concerne les menus du jeu, ils sont d’une grande clarté et  sont découpés en quatre catégories (arcade, carrière, multi joueurs, options).

Commençons par le mode arcade qui est une bonne entrée en matière pour s’initier au jeu avec plaisir. Tout d’abord, le mode exhibition propose 15 circuits dont certains connus comme Silverstone ou le fameux Nurburgring. Ce mode vous donne la possibilité de débloquer certains véhicules encore inaccessibles. Vous avez l’opportunité de gagner jusqu’à 3 voitures selon votre classement sur le podium.

Il est tant de choisir un bolide parmi les 10 catégories (D, C, B, A, S, U, R4, R3, R2, R1) et la bonne surprise réside dans la présence de tous les plus grands constructeurs. Vous n’aurez que l’embarras du choix puisque Aston Martin, Ferrari, Jaguar, Porsche, Nissan, Peugeot et bien d’autres encore se sont donnés rendez-vous. La déclinaison des modèles va quant à elle du véhicule de série jusqu’au modèle GT de compétition.

 

Une fois votre voiture sélectionnée, les choses sérieuses commencent, et là, après le départ, ça n’est que du bonheur de piloter la voiture de vos rêves. La prise en main des véhicules est intuitive et le pilotage est assez technique mais les férus de l’arcade ne seront pas en peine grâce aux nombreuses aides au pilotage réglable (abs, tcs, esp, réglage de la boite de vitesse) ainsi qu’une approche différente de la conduite selon le type de véhicule. Je vous assure qu’une Ferrari F40 ne se conduit pas comme une bonne vieille Golf GTI de 1994.

En ce qui concerne la mode contre la montre, il s’agit tout simplement de battre des temps sur 25 circuits avec cette fois-ci une voiture bien spécifique attitrée au départ. Intéressant au début, ce mode de jeu se révèle vite lassant par rapport aux autres.

Dernier mode la course libre. On pourrait qualifier ce dernier mode de freestyle. Il est possible de prendre n’importe quel véhicule sur n’importe quel circuit (47 au total en comptant les inversés). Cela sert surtout à tester les sensations de pilotage et se familiariser avec les différentes voitures (plus de 300 tout de même !) et leurs réglages. Après de nombreuses heures de jeu pour tout débloquer, votre principale occupation sera le mode carrière.


Plus c’est long, plus c’est bon !

 

On passe la troisième et on respire bien fort, c’est parti pour plus de 30 heures de jeu. En effet, le mode carrière de Forza Motorsport 2 représente à lui seul plus de 300 courses reparties sur 90 epreuves.Vous commencez la partie avec  11 000 crédits  pour acheter votre première voiture parmi une dizaine disponibles. Le coût et la disponibilité des voitures que vous pourrez acheter au cours de votre carrière dépendront aussi de la région d’origine sélectionnée (Japon, Amérique du Nord, Europe). Les réglages prennent aussi une place importante dès le début du mode comme par exemple le fait  de choisir le freinage avec ABS, les trajectoires suggérées ou encore le niveau de difficulté qui feront  varier l’attribution de vos gains en course. En d’autres termes, plus l’assistance est importante moins l’argent tombera dans vos popoches. Une fois les réglages terminés, vous rentrez dans le vif du sujet avec votre première course. Les sensations de jeu restent identiques au mode arcade et l’IA des adversaires est conséquente sans pour autant vous frustrer dès la première course. Une fois premier, la récompense est là,  les crédits tombent, ce qui vous permet d’aller faire un petit tour au magasin de tunnig. Les fans de jantes démesurées seront aux anges. Au niveau mécanique on distingue 29 points de réglage comme le bloc moteur, les freins, l’admission ainsi que le taille des pneus et de sa copine la jante. Au niveau esthétique, il est possible de « tunner » son bolide avec toutes sortes d’ailerons ou autres pare-chocs, la peinture incluant la pose de décalcos et motifs. Soit les modèles proposés par le soft vous satisferont, soit vous aurez la possibilité de faire parler votre talent artistique en dessinant des modèles uniques. Pour chaque modification technique effectuée, il y a quatre niveaux d’amélioration qui allant de 0 à 4. Le fait de booster votre voiture au dernier niveau aura souvent pour conséquence de passer à la classe supérieure, ce qui peut être un désavantage lors de certaines courses.

 

Les épreuves du mode carrière  sont aussi classées en plusieurs catégories : débutant, coupe amateur, club des constructeurs, semi pro, confrontations et duel, championnats régionaux, configuration usine, série professionnelles et enfin courses endurances. Cependant, vous ne pourrez pas rentrer dans toutes ces courses avec votre voiture d’origine, il vous faudra au préalable franchir les étapes une à une pour augmenter votre niveau de pilote ou celui de votre véhicule. La progression s’effectue par le nombre de courses gagnées qui augmente le niveau de pilotage et par les modifications techniques de votre voiture. Les restrictions peuvent être de l’ordre du poids, de la région mais aussi d’un modèle de voiture bien précis .Si le véhicule ne correspond pas la course choisie, il est possible de visualiser la voiture adéquate de votre garage, ce qui est, je trouve, une bonne initiative.

Si vous avez fini le mode arcade et carrière, déjà bravo vous etes un champion, mais le jeu ne s’arrête pas là, il vous reste encore le multi joueurs.

 

Ensemble sur la route

 

Malgré le fait que je n’ai pas pu tester le multiplayer, je me suis permis de vous narrer quelques informations essentielles concernant ce mode.

Vous aurez le choix entre les parties locales offline qui permettent d’affronter un ami en écran partagé ou alors en liaison multi console (8 Xbox 360 en réseau local) et le online via le Xbox Live jouable jusqu’à 8 joueurs également. En réseau, vous pourrez accéder à des courses de classement ou d’exhibition ainsi qu’à une multitude de tournois pouvant accueillir jusqu'à 256 participants répartis dans 32 poules. Chaque coureur doit passer par des phases de qualifications et les quatre premiers joueurs sur les huit accèdent automatiquement à l'étape suivante.

Le Xbox Live permet également de vendre ou d'acheter des véhicules. Il est même possible de faire don de votre propre bolide à votre meilleur ami.

Le jeu possède aussi sa propre chaîne internationale, la Forza Motorsport TV, qui permet de regarder les meilleures courses.

Après avoir testé tous les modes de jeu, peut-on vraiment dire que Forza Motorsport 2 est incontournable ?

 

Hit or not to Hit ?

 

Forza Motorsport 2 propose une prise en main très intéressante. Cela permet au joueur occasionnel de pouvoir s’amuser mais les fans de simulation ne seront pas déçus non plus. Les réglages de l’alignement, des pneus, de l’aérodynamisme, j’en passe et des meilleurs,  ainsi que le choix de 4 vues de jeu (la vue cockpit elle est où les gars ?) satisfera les plus exigeants d’entre vous.

Côté réalisation, c'est plus que correct, même si le soft souffre d'un léger aliasing. Les voitures sont bien modélisées et les décors sont de toute beauté malgré un manque de détail certain.

L'animation gomme ces quelques défauts, puisque Forza Motorsport 2 bénéficie d'un moteur graphique proposant un affichage de 60 images par seconde.Ca va vite même très vite avec certains concepts cars de course. Pour les dégâts, on peut vraiment bousiller sa bagnole contrairement à un autre jeu dont je tairais le nom (oh puis finalement je vais le dire : Gran Turismo). La carrosserie se déforme, les vitres peuvent être brisées, il faut piloter prudemment si vous ne voulez pas retrouver une épave sur la ligne d’arrivée. La bande son du soft relève aussi le niveau du jeu, que ce soit les différents groupes de musique qui ont participé au soft (Prodigy ou Chemical Brothers pour ne citer que les meilleurs) ou bien le bruit jouissif de certains moteurs, c’est du tout bon.

 

En conclusion, Forza Motorsport 2 fait partie des titres auxquels vous ne pourrez pas échapper. Avec sa durée de vie conséquente en solo comme en multi, son gameplay impeccable et la diversité du pilotage des véhicules, Forza Motorsport 2 est bien la simulation que l’on attendait tous malgré quelques défauts techniques vite gommés par de bonnes sensations de jeu. Je le clame haut est fort Forza est un hit incontournable. Chapeau bas messieurs de chez Turn 10.








Forza Motorsport 2 - trailer e3 2006
envoyé par Gamebe

posté par Manusupra le 07/01/2008




 
22 membres possèdent ce jeu :
[Teiseken] [Jptom] [Bo Gilet] [Theemperor] [Bioman68] [Guiden] [Manusupra] [Shauni] [Olisan] [Mr Dub] [Lerty] [Prey Games] [Teknibal] [Wambaz] [Benaesan] [Samy Snake] [Acksell] [Maarekstele] [Elkala] [Jbsjapan] [Dirtytuco] [Elvis76]




Aucun commentaire pour le moment.


Gamepedia™ est une encyclopédie du jeu vidéo. Cette encyclopédie interactive vous permet de consulter et de créer de nombreuses fiches sur vos jeux favoris, des tests, des soluces, etc... Gamepedia vous permet également de gérer votre collection de jeux vidéo en ligne grâce a son interface unique. Votre collection est accessible en permanence et visible de tous. Vous aussi, rejoignez notre équipe de passionnés et contribuez à la sauvegarde de notre patrimoine vidéoludique :)



Google Rechercher sur gamepedia :


Referencement - Valid HTML 4.01 Transitional
Copyright © 2007, Le Kiff - Tous droits réservés. Cliquez ici pour nous contacter Nous contacter
Mentions légales - Déclaré à la CNIL sous le numéro 1205286