L'encyclopédie du jeu vidéo dont VOUS êtes le héros ! bookmark  
me connecter / m'inscrire
retour à l'accueil liste des jeux liste des consoles liste des constructeurs liste des éditeurs liste des développeurs collections des membres Gamepedia sur Dailymotion le forum Gamepedia
retour à l'accueil
Support
Editeur
Développeur
Genre
Année



Dark Castle - Mega Drive

Modifier cette fiche
Jaquette du jeu
Jaquette du jeu
Jaquette du jeu

Existe également sur
Voir la fiche du jeu sur Mac
Voir la fiche du jeu sur PC (disquette)
Voir la fiche du jeu sur Commodore 64 (C64)
Voir la fiche du jeu sur Amiga 500
Voir la fiche du jeu sur Atari ST
Voir la fiche du jeu sur Apple II
Voir la fiche du jeu sur CD-i
Voir la fiche du jeu sur MSX
Note moyenne : Note moyenne des internautes 3/10 (4 votes)
Nom(s): Dark Castle [eu]
Dark Castle [us]
Origine: Usa
Date sortie: 1991
Console: Mega Drive
Développeur: Silicon Beach Software
éditeur: Electronic Arts
Genre: Action » Action / Aventure
Joueurs: 1 joueur

» Connectez-vous pour ajouter des infos ou modifier cette fiche !

Célèbre jeu d'aventure sortie sur Macintosh en noir et blanc en 1986, celui-ci à connu bon nombre de portages dont un 5 ans plus tard sur Megadrive. Si cette conversion couleur n'est pas mauvaise, celle-ci perd énormément de charme par rapport à l'original.
Fiche créée par Numero41, mise à jour le 31/10/11 par Summonight.
Consultée 685 fois.
rechercher ce jeu sur Kelkoo.fr
rechercher ce jeu sur Amazon.fr
rechercher ce jeu sur Priceminister.com


Screenshot du jeuScreenshot du jeuScreenshot du jeuScreenshot du jeu
Connectez-vous pour ajouter un screenshot de ce jeu !


Aucune brève actuellement disponible pour ce jeu
 


Aucun preview actuellement disponible pour ce jeu.



Note 4/10 Note 4/10 rédigé par Sadv Cobra le 30/10/2011 
Après avoir passé un certain temps sur le titre de Silicon Beach Software, il m’est maintenant amusant de constater à quel point la musique de l’écran titre est annonciatrice de ce qui attend le joueur. Dans ce jeu de plates-formes de 1991, nous incarnons Duncan, un paladin encore plus factice que celui de World of Warcraft, à l’assaut du château noir.

SADV Cobra

Fenêtre sur Getas

 

Pour être franc, je n'ai connu ce jeu que grâce aux nombreux tests assassins qu'il compte, et c'est de cette façon que m’est venue l’étrange idée d’aller voir ça par moi même. Le pire, étant que je ne suis pas entièrement tranché sur le fait que ça ait été ou non une bonne idée. La faute, non pas à une difficulté qui ne relève pas tant que ça de l’impossible, mais à un détail qui grignote petit à petit toute notre bonne volonté. Enfin, notez que ce test est basé sur le mode Easy. En difficulté Medium, certains ennemis sont plus nombreux, et d'autres repoppent plus vite, ce qui dans ce dernier cas suffit à rendre le jeu à proprement parler... LOURDINGUE. Entre nous, je n'ai pas eu la curiosité d'aller voir en Hard.

 

Duncan a du obtenir sa licence de Paladin par correspondance, je ne vois que ça pour expliquer son incompétence flagrante. Une petite minute suffit d’ailleurs pour comprendre le désastre. Alors je ne tirerais pas sur l’ambulance, en me moquant du fait que notre chevalier vient défier le Death Knight avec des pierres pour tout équipement, (il faut dire qu'à l’époque, un scénario était encore, d’abord prétexte à nous lancer dans l’aventure) par contre, à la vue des nombreuses tares qui viennent nous compliquer la vie, il m’est vite apparu très clair, qu'il ne pouvait en être autrement, tant ces soucis constituent en fait le socle du jeu. Cela commence d’ailleurs avec la façon qu'a Duncan de se défendre. Vous le savez, nous n’avons que des cailloux, et ça n’a pas manqué, le système de visé est juste bancal. Le bras toujours tendu, notre paladin devra l’orienter (lentement, à la façon des aiguilles d’une montre) dans la bonne direction pour enfin tirer. Une manière de boucler la boucle, puisque tout est compliqué avec Duncan. J’aborderais ce sujet après ce qui vient.

 

Une fois entré dans le château, quatre portes avec un symbole facilement identifiable se proposent à nous. La quatrième mène à un bouclier (le bouton B rendra alors le personnage intouchable), la troisième au chevalier noir, tandis que la seconde à une boule de feu, qui remplacera donc notre petit cailloux. Hum, il y a un problème, que contient la première ? Il n’y a aucun symbole. Bah en fait, elle ne contient rien du tout ! C’est juste une porte de sortie ! Chaque aile est composé de tableaux, et dans certains, se trouvent des trappes. Si vous avez le malheur de tomber dans l’une d’elle, vous vous retrouverez alors dans une autre zone du château, dont la seule vocation est de vous punir. Passé un certains nombre de fois, ça devient très dur de se farcir cette zone, pour encore refaire le chemin perdu. C’est drôle, car la première chose que l’on y voit est un geôlier en train de fouetter des prisonniers. Sans doute d’anciens joueurs qui ont baissé les bras. Le problème, c’est que si l’on finit assez vite par mémoriser comment se comporter avec les créatures, et à composer avec les carences physiques de notre homme, se retrouver dans cette terrible zone arrivera tellement souvent, que c’est peut-être bien vous qui mettrez fin à cette aventure, et non le célèbre Game Over. Le pire, est que le premier tableau vous demande de vous emparer d’une clé, et que si vous prenez la mauvaise, un poids d’une tonne vous tombe sur le coin de la face. Sachant que la bonne clé n’est pas toujours la même, ce seul passage peut vous aspirer de nombreuses vies. Bon, je suis pas honnête pour le coup, puisqu'il existe une manière de savoir laquelle est la bonne. A vous de trouver. Autrement dit, franchir cette porte ne sert à rien, si ce n’est vous infliger la visite d’un endroit que vous allez de toute manière connaître par coeur. Fort heureusement, nous gagnerons des vies pendant notre visite du château.

 

Comme je le disais, Duncan souffre de carences physique, et vous verrez que je pèse mes mots. Ce dernier est juste triste à voir, sa condition physique est à ce point une catastrophe, qu'entre autre, une chute de faible hauteur (est-ce vraiment un chevalier ?) suffira à le tuer. Et dans le cas où ce dernier survivrait, il vaudra alors mieux avoir fait le ménage au préalable, histoire d’éviter qu’une créature ne profite qu'il soit sonné (un temps très long) pour le tuer. En fait, il faut bien comprendre que le gameplay est d'abord basé sur la préparation et la connaissance d'un niveau, et très peu sur la réactivité du personnage. Ne parlons pas du fait que Duncan marque un temps d’arrêt après un saut, ce qui rend le calcul plus difficile. Le plus ridicule, c’est quand on voit Duncan se vautrer en se prenant les pieds dans une microscopique marche esseulée. (déjà que dans un escalier, elles sont petites) Une marche, d’ailleurs placé de sorte qu’elle vous sera souvent fatal du fait d’un ennemi en embuscade. Heureusement, Duncan pourra compter sur des élixirs, qui à l’instar des cailloux ne manqueront pas de traîner ici et là, et même si cela ne vous protégera absolument pas contre certains danger, ça évitera qu’une pauvre chauve-souris ou un rat ne suffisent à vous tuer.

 

Enfin, j'ai entendu plusieurs fois parler de trois problèmes dans ce jeu, sur lesquels je ne suis pas tombé d'accord. Le premier concerne la galère à interagir avec un objet à ramasser, le suivant à attraper une corde, et enfin la musique qu'on ne peut couper. Concernant la corde, il est évident très vite que certaines ne sont pas prenables (l'aspect diffère) et que pour se saisir des autres, il faut effectuer un bond en avant, et ce à la bonne distance. Le ramassage d'objet est en réalité un souci de compréhension. Prendre un objet ne nécessite pas seulement le bouton B (ce bouton seul, servira plus-tard à utiliser la fonction protectrice du bouclier) mais également de presser BAS. Le personnage émet alors un son, qui indique qu'il a bien reçut l'ordre, qu'il y ait ou non quelque chose à prendre. Enfin, la musique voit sa note continuer, seulement avec certaines, il suffit de la reprendre, et de la couper de nouveau, mais à une autre autre. Au final, Dark Castle ne m'aura pas laissé un goût amer au vu du challenge proposé, sans ses défauts, le titre aurait été bien plus facile, sans compter que faire toutes les zones n'est pas obligatoire. (en fait, seul le bouclier est réellement important avant d'aller voir le boss) Cependant, la fameuse zone me hantera probablement encore un moment.








Joueur du grenier - Dark Castle - Megadrive
envoyé par joueurdugrenier. -

posté par Summonight le 19/04/2010




 
4 membres possèdent ce jeu :
[Numero41] [Gokufuria] [Poche] [Memory Card]




Note 1/10
Je n'ai pas jouer au autre verssion du jeu. Mais pour m'a par je me demande si c'est pas la pire Daube de la machin. Poche, Bruxelles.
Note 4/10
Dommage que cette conversion perde de son charme, sans doute à cause d'une conversion trop tardive et d'un remplacement de la souris d'ordinateur un peu douteux avec la manette. Numero41
» Vous aussi, donnez votre avis !


Gamepedia™ est une encyclopédie du jeu vidéo. Cette encyclopédie interactive vous permet de consulter et de créer de nombreuses fiches sur vos jeux favoris, des tests, des soluces, etc... Gamepedia vous permet également de gérer votre collection de jeux vidéo en ligne grâce a son interface unique. Votre collection est accessible en permanence et visible de tous. Vous aussi, rejoignez notre équipe de passionnés et contribuez à la sauvegarde de notre patrimoine vidéoludique :)



Google Rechercher sur gamepedia :


Referencement - Valid HTML 4.01 Transitional
Copyright © 2007, Le Kiff - Tous droits réservés. Cliquez ici pour nous contacter Nous contacter
Mentions légales - Déclaré à la CNIL sous le numéro 1205286