accueil du site
    aperçu rapide  |  forums  |  blogs  |  calendrier  |  membres  |  recherche  |  aide Gamepedia »    
 
Reply to this topicStart new topic
> [Interview] JMD (Dreamcast inside)
Osmose
posté mercredi 26 décembre 2007 à 13:59
Message #1


Guybrush Threepwood
************

garçon Membre n° 1
Groupe : Administrateur
Messages : 4 814
Inscrit : 01/12/2006
Lieu : Rouen




JMD est l’auteur du tout dernier jeu homebrew édité par GOAT STORE. Zoom sur l’auteur de Maqiupai, un petit jeu bien de chez nous !

- Avant tout, merci d’avoir accepté de répondre a nos questions (tu passes comme prévu après au bureau de Samantha qui te donnera ton chèque). Mais avant de nous parler de ce qui t’a poussé a réaliser un jeu de réflexion sur Dreamcast, peux tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, j’ai 30 ans et je vis à Toulouse en France. Dans la ’vrai vie’, je suis informaticien. La réalisation d’un jeu sur Dreamcast est venu assez simplement : apres avoir fait mes premieres armes avec SDL et divers effets graphiques simples, j’ai voulu faire une lib graphique basée sur PVR. J’ai ensuite fais une demo pour montrer ce dont elle etait capable, puis la demo a grossi.

-D’ou t’es venue cette idée de vouloir réaliser un jeu de majhong sur Dreamcast ? Qu’elle a été ta motivation ?

J’ai toujours aimé l’objet qu’est un jeu de mahjong. En plus, j’ai pas mal joué aux jeux de solitaire et je n’en connaissais pas sur Dreamcast : je me suis donc jeté à l’eau. Le jeu a pas mal évolué par la suite pour devenir beaucoup plus qu’un simple jeu de solitaire.

-Maqiupai est ta première réalisation sur ce support ? Si non, quels autres projets as-tu réalisé sur cette machine ?

J’ai fais un certain nombre de choses qui ne sont jamais sorties : un début de casse brique, une boite à rythme qui ne garde pas le rythme, un jeu de Yatzee et divers débuts de jeu (un clone de Skweek, de gauntlet ... jamais bien loin toutefois). Actuellement, je suis en train de porter l’émulateur Amstrad Win-CPC : Dream-CPC.

-L’on ressent une certaine ’zen-attitude’ dans ce jeu, notamment au niveau des musiques. Pourquoi avoir choisi cette ambiance plutôt qu’une autre ?

Cette ambiance est venue assez naturellement et je n’ai pas calculé quand j’ai fait les musiques. Le coté zen vient peut-être du fait que ce jeu a été fait le soir, en rentrant du travail, et qu’il servait à me détendre après un dur labeur . Pour la partie graphismes, je voulais donner à l’ensemble un coté ’bricolé maison’, notamment avec des fonds rappelant la vie courante.

-Qu’elles sont les origines du nom Maqiupai et pourquoi avoir choisi ce dernier ?

C’est une amie chinoise qui me l’a suggéré. C’est même elle qui le dit au début du jeu et qui me l’a écrit en chinois .

-Peux tu nous faire une brève présentation du jeu et de son fonctionnement ?

Maqiupai est un jeu hybride entre un solitaire basé sur le Mahjong et un jeu d’arcade. Les briques sont empilées et on doit les retirer par paires mais on ne peut attraper que les briques dont un coté est libre. Pour amener un peu de piment au jeu, il est impératif d’enlever toutes les briques dans un temps imparti. Le principe est volontairement simple pour qu’il soit d’autant plus adictif .

-Quelles ont été les principales difficultés techniques que tu as rencontrées sur Dreamcast ?

Sans rentrer dans la technique pure, j’ai un peu galéré dans la gestion des options (et leur sauvegarde). Il faut que, quelles que soient les actions de l’utilisateur, il n’y ait pas de risque d’écrasement des scores sauvegardés : j’y ai passé pas mal de temps. Je voulais aussi que le jeu soit très complet avec surtout d’autres langues que l’anglais. Je ne parle pas certaines des langues présentes dans le jeu donc les traductions ont parfois été laborieuses. Dans tous les cas, l’équipe de GOAT Store m’a beaucoup aidé a finaliser le jeu car cette partie est assez longue et rébarbative.

-Comment as tu vécu ton partenariat avec GOAT STORE, l’éditeur du titre ? Et comment la décision de le produire est née ?

J’ai présenté Maqiupai au Dream On contest et j’ai fini second. Le jeu a toutefois séduit GOAT Store qui a proposé d’éditer les 2 vainqueurs. Dan de chez Goat Store est vraiment un passionné : il m’a beaucoup aidé à finaliser le jeu au point d’y jouer des nuits entières pour le tester. Au final, je suis très heureux d’avoir travaillé avec eux et si, un jour, je me décide à faire un nouveau jeu, je passerais certainement par eux.

-A combien d’exemplaires le jeu a t-il été pressé ?

Je dois avouer que je ne m’en souviens plus.

-Et combien d’exemplaires ont-ils étés vendus depuis sa sortie ? Es-tu satisfait de ce nombre ?

Là aussi, mes chiffres datent de la 1ere semaine et, pour une première semaine, c’était pas mal. Je suis quand même un peu déçu car si je me base sur les retours sur le net, j’ai l’impression qu’un certain nombre de personnes qui suivent la scène Dreamcast ne sont pas prêts à débourser des sous pour acheter un jeu : il y a une certaine culture du ’tout gratuit’.

-L’édition d’un titre tel que Maqiupai te motive t-il a vouloir poursuivre dans cette voix pour en editer un second (toujours avec pressage en usine) ?

Pour le moment, je manque cruellement de temps pour me consacrer à cette passion car ce n’est qu’une passion et j’ai un travail par ailleurs. Mais je suis assez content de l’expérience.

-J’ai appris que tu étais avant tout musicien dans l’âme, toute les musiques de Maqiupai sont-elles tes propres créations ? Est-il possible de se les procurer ailleurs que dans le jeu ?

J’ai effectivement composé l’ensemble des musiques du jeu. J’ai utilisé mon synthé (GEM S2) et mon sampler (Roland S760) pour tout. Je suis assez content car je n’avais pas réellement fait de musiques depuis un certain nombre d’années et, finalement, le résultat n’est pas si mal . Toutes les musiques sont disponibles sous forme de piste audio sur le CD du jeu.

-Peux tu nous dévoiler tes futurs projets sur Dreamcast ?

Actuellement, je finis le portage d’un émulateur Amstrad CPC6128 (Dream-CPC). Pour le moment, je n’ai pas d’autres projets concrets. Par contre, j’ai la tête pleine d’idées ....

-Quels conseils donnerais tu a un jeune débutant qui désirerai se lancer dans un projet de ce type ?

La première chose est que si vous rêvez de gloire, de fortune et de filles, le développement sur Dreamcast n’est pas forcement la bonne voie . Par contre, la dreamcast est le système rêvé pour se frotter aux contraintes du développement sous console de façon confortable. Par contre, ça demande un certain temps pour maîtriser KOS et les spécificités de la Dreamcast mais dès qu’on met le doigt sur le PVR, le DMA etc ... c’est vraiment bluffant.

-Une anecdote à nous raconter sur Maqiupai ?
il y en a eu plusieurs car quand on (GOAT Store et moi) a vu que des délais allaient être imposés par le pressage, on a décidé de rajouter des niveaux , des musiques et des graphismes en plus. J’ai déménagé à peu près au moment de la 1er dead line et je n’avais pas l’adsl dans mon nouveau logement. J’ai donc laissé quelques jours l’ordinateur dans l’ancien appartement tout vide pour pouvoir continuer a fignoler jusqu’au dernier moment.

-Le mot de la fin ?

Je pense que la dreamcast n’a pas encore montré ses limites et pourquoi pas, à l’instar de ce qu’on trouve sur Spectrum ou C64, voir des jeux continuer à sortir très longtemps après l’arrêt de la production du matériel.

Merci wink.gif


Site officiel : http://goatstore.com/maqiupai/



L'encyclopédie du jeu vidéo nouvelle génération, c'est Gamepedia.fr bien sur !
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 

- Version bas débit Nous sommes le : 27 avril 2017 à 15:46